La culture Royal Muse

Expo : la Picasso Mania s’est emparée de moi

picasso.mania-l-expo-du-grand-palais-a-ne-pas-manquer

Aujourd’hui, parlons culture, car je rentre du Grand Palais et j’en ai encore des cœurs à la place des pupilles ! Du 7 octobre au 29 février, l’exposition Picasso Mania envahit le superbe bâtiment du Grand Palais. Cent chefs d’œuvres de Picasso ont été confrontés aux plus grands maîtres de l’art contemporain.

D’une galerie à l’autre, on croise du David Hockney, du Jasper Johns, du Roy Lichtenstein, du Andy Warhol, du Jean-Michel Basquiat, un ravissement pour une amoureuse d’art comme moi !

L’héritage Picasso

un-visiteur-a-l-exposition-picasso-mania-le-6-octobre-2015-a_2295283

Que l’on aime ou non son esthétique, le peintre disparu en 1973 a exercé une influence indéniable sur la peinture de son temps, que ce soit en Europe ou dans la peinture contemporaine chinoise aussi présente dans l’expo.

capture-decran-2015-10-07-a-14-39-00

Picasso Mania étonne. On découvre au fil des œuvres que certains peintres, que l’on n’aurait jamais associés à Picasso lui rendent un bel hommage. Pour exemple, on retrouve un tableau monumental « Hommage à Picasso » du peintre Erro. David Hockney signe une œuvre inspirée du cirque (thématique chère à Pablo Picasso) avec un superbe Harlequin peint réalisé en 1980. Roy Lichtenstein détourne l’univers de la BD pour l’artiste, tandis que Warhol revisitait aussi l’univers Picasso au milieu des années 80. Sans compter les nombreuses œuvres du maître lui-même que j’ai pu découvrir, dont certaines rarissimes.

XVM13fc3186-d31a-11e4-b761-064a96b7cbe1

Picasso passionne. Le 11 mai dernier, chez Christie’s, un tableau de la série des Femmes d’Alger, peint en 1954-55, est devenue l’œuvre la plus chère au monde : 160 millions d’euros.

Pablo inspirait d’autres peintres, nous l’avons compris. Mais qui inspirait Pablo lui-même ? J’ai mené ma petite enquête.

 

 

Les 9 muses de l’artiste

« Dans la mythologie grecque, les muses sont au nombre de neuf. Elles sont les filles de Zeus et de Mnémosyne et président aux arts. Pablo Picasso, génie oblige, aura neuf liaisons féminines connues. Comme pour symboliser que son art s’inscrivait dans la dimension des Dieux de l’Olympe… », Igor Bobrisoff

Fernande

Agelou21

A 23 ans, un soir de 1905, Picasso croise Fernande Bellavallée à la fontaine du quartier. Par amour pour elle, il cesse de fréquenter les maisons de passe et les cabarets : son œuvre s’allège. Vieux mendiants et enfants malades laissent place aux arlequins et aux jeunes filles de la période rose. Il est admis que l’une des Demoiselles d’Avignon représente Fernande.

 

Eva

jpg_picasso_eva_gouel

En 1911, Picasso se sépare de Fernande, il est dans sa grande période cubiste. Dans les natures mortes, Eva Gouel apparaît souvent sous la forme d’une guitare, entre un paquet de tabac et une pipe. Malade de la fièvre typhoïde, elle décédera à la clinique d’Auteuil à la fin de 1915. Malade de chagrin, le Minotaure finira par se relever.

Gaby

64475ada7f774d4b755ee7263b214918

C’est boulevard Raspail que Pablo croise Gaby Depeyre. Visiblement poète dans l’âme, il lui écrit : « Je t’aime de toutes les couleurs ». Une liaison qui sera fugace.

 

Irene

9f173a78e40e61eb1051c81a11fcf981

En 1916, la critique se déchaîne et accuse Picasso d’abandonner le cubisme. Il a la tête ailleurs, épris de la belle Irène Lagut, immortalisée par Apollinaire dans le livre « La Femme assise ». Elle-même peintre et illustratrice, elle fait partie des milieux artistiques de Montparnasse, où elle rencontre Picasso. Une autre passade, pleine d’inspiration pour le peintre.

 

Olga

Olga_Khokhlova_dans_l’atelier_de_Montrouge,_Pablo_Picasso_(attribué_à),_or_Émile_Deletang,_spring_1918

Olga Khoklova est une rencontre décisive dans la vie de Pablo Picasso. Il la rencontre à Rome, son ami Diaghilev lance « Fais gaffe, une Russe, on l’épouse ». Ce sera chose faite le 12 juillet 1917 dans une église orthodoxe de la rue Daru. Ils emménagent ensemble au 23 rue La Boétie, dans un décor bourgeois. Olga aime la vie mondaine. Picasso devient la coqueluche des salons. En 1921, naît Paulo, leur fils. A partir de 1925, les tableaux du peintre deviennent très violents avec des formes convulsives, des créatures difformes…

 

Marie-Thérèse

Picasso+and+Marie-Therese+Walter

Lolita d’une quinzaine d’années aux regard gris bleu et aux cheveux blonds, Marie-Thérèse Walter est charmée par Picasso. Longtemps, elle sera une ombre fugitive dans sa vie et son œuvre, sous la forme d’un visage esquissé aux boucles blondes.

Au printemps 1932 débute une année de chefs d’œuvres avec de grands portraits de femmes inspirés de son amour fugace. Une petite fille, Maya, naîtra « de père inconnu », portant le nom de sa mère, tout comme Picasso.

 

Dora

portrait_dora_maar_1341299270

Dora Maar, de son vrai nom Henrietta Théodore Markovitch est photographe, amie de Georges Bataille et d’André Breton. Elle séduira Picasso par son intelligence et sa connaissance de la langue espagnole. Elle devient vite son modèle, il voit en elle de la tragédie.

 

Françoise

tumblr_ml166rdFXK1qa2qxto1_1280

1943. Françoise Gilot a 21 ans, Picasso en a 62. Elle vient d’abandonner le droit pour peindre. Bien que fascinée, elle tient Pablo à distance durant 3 ans. Ils se vouvoient. En 1946, il l’immortalise en « Femme-fleur ». A 24 ans, la jeune fille accepte de partager l’existence de Paolo. Ils partent à Vallauris dans le Midi, où naîtront leurs deux enfants : Claude et Paloma (en souvenir de la colombe de la paix peinte par Picasso pour l’ONU). En 53, elle se lassera de son « monument historique » et refera sa vie aux Etats-Unis, avec ses deux enfants.

 

Jacqueline

9158846_f520

Jacqueline Roque rencontre Pablo en 1954, elle a 27 ans, lui 72. Le peintre épouse la céramiste à Vallauris en 1961. Ses œuvres sont marquées par des couleurs sombres (vert, noir, rouge profond. Il travaille le thème du peintre et de son modèle puis se met à peintre des séries de couples, d’une grande puissance érotique. En 1973, Pablo Picasso s’éteint à 92 ans.

Neuf femmes ont traversé la vie de Pablo Picasso permettant à son génie d’exploser.

PICASSO.MANIA
07 Octobre 201529 Février 2016
Grand Palais, Galeries nationales

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>